En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal

Unité Expérimentale Recherche Intégrée - Gotheron

Café Agro - Les plantes à parfum, aromatiques et médicinales pour le verger - 12 février 2019

Invités du jour : Guillaume Frémondière (Iteipmai - Institut Technique des Plantes Médicinales Aromatiques et à Parfum), Tarek Dardouri (INRA Gotheron)

Café Agro - Les plantes à parfum - 12 février 2019
© INRA Gotheron
Produire des fruits différemment… Ceci questionne de manière très concrète le verger, son agencement, ses pratiques… vers des systèmes moins spécialisés et plus autonomes. Les Cafés Agros sont ouverts aux agriculteurs, conseillers… en vue d’échanger sur une thématique ciblée, avec l’éclairage des invités du jour, et de partager les expériences et projets de chacun.

Toute une diversité de plantes aromatiques et médicinales évoquées au fil des discussions dans les retours d’expérience et les travaux de recherche : Lamiacées (Labiées) aromatiques telles romarin, menthe, basilic, thym, sarriette, lavande, lavandin, origan et sauges... œillets d’Inde, cassis, ailliacées, coriandre, tanaisie…

Quel rôle peuvent avoir les plantes aromatiques en verger ?

Associer des plantes aromatiques avec des arbres fruitiers offre des services divers : attractif pour les auxiliaires et les pollinisateurs, répulsif pour certains ravageurs, production secondaire, gestion des adventices…

Comment ces plantes peuvent-elles attirer ou repousser certains insectes, et en particulier les pucerons ?

Les mécanismes de répulsion sont complexes et à plusieurs niveaux : (1) un effet ‘dilution’ via l’émission de composés organiques volatiles (cov) qui diluent ou masquent les volatiles émis par l’arbre fruitier qui est alors moins facilement détecté par ses ravageurs, (2) un mécanisme de répulsion direct et (3) un effet sur le comportement du ravageur (alimentation, reproduction). Par ailleurs, la présence de fleurs ou d’abri (arbustes pérennes) est favorable aux auxiliaires.

Encore en question : Peut-on attendre un effet sur les ravageurs souterrains (campagnols, capnode…) ? Qu’en est-il par rapport aux maladies ?

Associer plantes aromatiques et arbres fruitiers dans un objectif de répulsion des ravageurs, c’est aussi considérer divers aspects :

- Les œillets d’Inde ne sont répulsifs vis-à-vis du puceron que lorsqu’ils sont en fleur…
Les volatiles émis varient ainsi selon le stade phénologique de la plante.

- Tous les pucerons ne sont pas sensibles aux mêmes plantes !
Les volatiles émis par les plantes aromatiques diffèrent d’une espèce à l’autre, mais également d’une variété à l’autre, avec des effets plus ou moins importants sur les différentes espèces de ravageurs.

- Certaines plantes émettent moins lorsqu’il y a une restriction d’irrigation… d’autres demandent d’être touchées ou agitées pour libérer des volatiles de manière importante…
Les pratiques culturales ont également un effet sur les émissions de volatiles.

- Plusieurs stratégies possibles : cibler une période d’émission maximale en fonction de la biologie du ravageur, par ex. lors de l’arrivée du ravageur dans la parcelle, ou implanter un assortiment d’aromatiques pour assurer une émission de composés tout au long de la saison…

-L’émission des composés volatiles est importante à proximité immédiate des plantes émettrices. Mais des questions restent en suspens : Comment installer ces plantes autour des arbres ? Un couvert de faible hauteur peut-il émettre jusqu’en haut des arbres d’un verger ? Peut-on avoir un effet en implantant les plantes aromatiques en ceinture autour du verger ?

- Associer plantes aromatiques et arbres fruitiers demande de gérer une éventuelle concurrence pour l’arbre fruitier, ou d’utiliser cette association en verger trop poussant pour limiter la vigueur. A contrario, le pilotage des arbres fruitiers doit éviter de pénaliser les plantes aromatiques (sur-irrigation, risque de toxicité de certains traitements…). Enfin, la question de la mécanisation est à considérer.

Finalement, adapter les vergers pour associer plantes aromatiques et arbres fruitiers ne nous amènera-t-il pas à les transformer ?!