En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal Aix-Marseille Université

Unité RECOVER

Projet UROS : des radeaux flottants végétalisés sur le lac de Serre-Ponçon

Projet UROS
Ce projet de Recherche et Développement consiste à développer et tester des îlots artificiels flottants végétalisés (végétations terrestre et aquatique) qui suivent le marnage du lac et recréent des zones rivulaires disponibles en permanence pour la biodiversité.
UROS - logo

Le pôle « Hydro-écologie des plans d’eau » d’Aix-en-Provence, associant l'Office Français de la Biodiversité et INRAE (RECOVER/FRESHCO), et Ecocéan mettent en commun leurs compétences au sein du projet UROS. Ce projet, qui a commencé début 2017, sera mené sur le lac de Serre-Ponçon pendant 4 ans.

Contexte

Les écosystèmes lacustres présentent un fort intérêt pour l’Homme, à la fois pour les ressources en eau qu’ils représentent, mais également pour leur importante biodiversité terrestre et aquatique. La dépendance des activités humaines envers ces milieux a ainsi conduit à l’artificialisation de nombreux lacs naturels et à la création d’une multitude de retenues artificielles (79% des plans d’eau de plus de 50 ha sont artificiels en France). Les habitats de ces zones font donc particulièrement l’objet de destruction et ce type d’altération est connu pour être la première cause d’érosion de la biodiversité en milieu aquatique. Le marnage imposé aux milieux pour la gestion hydroélectrique ou agricole en est un des premiers facteurs.

Intérêts et objectifs

UROS Schéma coupe

La zone d’étude est la retenue de Serre-Ponçon dans les Hautes-Alpes, qui présente un marnage annuel de l’ordre de 30 mètres. L’intérêt de ce projet consiste à compenser le manque d’habitat rivulaire de la retenue par le biais de 3 structures flottantes artificielles et végétalisées. Ces structures, d’une superficie d’environ 75m² chacune, présentent une zone rivulaire et des habitats subaquatiques adaptées au marnage. Plus qu’un simple radeau végétalisé, il s’agit donc ici d’une véritable zone littorale flottant sur le lac.

L’objectif est en particulier de recréer des frayères et des nurseries pour les poissons. Ces structures offrent notamment des zones de substrat immergé et de végétation propices :

  • à la reproduction des espèces de poissons phytophiles ;
  • à la protection des jeunes poissons (nurserie) ;
  • à la colonisation par les invertébrés et les micro-organismes aquatiques ;
  • à une potentielle colonisation par une grande diversité d’autres animaux (oiseaux, amphibiens, …).

Si la faisabilité et l’efficacité de ces îlots sont démontrées, ils pourraient permettre d’améliorer l’état écologique de nombreux plans d’eau, tout en préservant leurs usages, et d’alimenter les programmes de mesures pour l’atteinte du bon potentiel écologique des plans d’eau (Directive Cadre Européenne sur l’Eau), tant au niveau national qu’européen.

Suivi scientifique

Les suivis scientifiques sur le projet ont plusieurs objets : (i) suivre la colonisation des îles UROS par la macrofaune aquatique (poissons et macro-invertébrés), mais également par la végétation et les oiseaux, (ii) évaluer l’intérêt de telles structures pour soutenir la biodiversité du lac, (iii) proposer des améliorations techniques pour favoriser une fonctionnalité maximale des différents habitats artificiels et naturels créés. Enfin, proposer une architecture finale des îles UROS optimisant le rapport coût/efficacité écologique, et analyser la possibilité de généraliser ce type de solution aux autres écosystèmes marnants français et européens. 

  

Début mars 2017, un prototype miniature d’îlot flottant de 12m2 a été mis à l’eau avec l'aide du Syndicat Mixte d’Aménagement et de Développement de Serre-Ponçon, très impliqué dans le projet. Une prospection des futures zones à équiper a été réalisée en prévision de l’installation de 3 modules supplémentaires de 47m2 chacun. Ces 3 modules feront l’objet de bouturages de plantes terrestres et aquatiques. Sont également étroitement associés à ce projet le Conservatoire Botanique National Alpin et la Fédération de pêche des Hautes-Alpes.

UROS Photo1

Photo Ecocean

UROS Photo2

Photo Samuel Westrelin / INRAE

UROS Photo3

Photo Samuel Westrelin / INRAE

UROS Photo4

Photo Ecocean