En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal Logo PSH adpaté couleur charte site

Plantes et Système de cultures Horticoles

Plantes et Systèmes de culture Horticoles

CBC : Contrôle Biologique par Conservation

Le cadre général des travaux de l’équipe CBC est celui de la lutte biologique par conservation en vergers dans un contexte de réduction des pesticides. La lutte biologique par conservation vise à promouvoir le contrôle des ravageurs par la communauté des auxiliaires naturellement présente dans les agro-écosystèmes, en combinaison avec d’autres pratiques de contrôle biologique. Pour cela, nous nous intéressons aux dynamiques des populations de ravageurs et d’auxiliaires tout au long de leurs cycles, y compris lorsqu’ils utilisent des ressources extérieures aux vergers. Ceci implique de considérer parfois une échelle supérieure à celle de la parcelle. Nos travaux se concentrent principalement sur deux principaux ravageurs du pommier, le carpocapse des pommes (Cydia pomonella, Lépidoptère) et le puceron cendré (Dysaphis plantaginea, Hémiptère) et sur des auxiliaires arthropodes et oiseaux. Notre objectif est de produire des connaissances et d’identifier les conditions favorables à la régulation des ravageurs pour aider à la conception de systèmes horticoles durables, thématique portée par l’équipe 4. Notre démarche consiste à faire un va-et-vient entre questions générales, développements méthodologiques et leur déclinaison sur nos systèmes d’études, en passant, quand cela est pertinent, par la modélisation.
verger expérimental sous filet anti carpocapse pour page 1

Verger expérimental sous filet anti carpocapse

Les chercheurs de l’équipe CBC travaillent plus précisément sur le rôle des pratiques agricoles, notamment phytosanitaires, et sur celui des éléments semi-naturels, au niveau des parcelles (haies, bandes fleuries) et du paysage (zones boisées, haies, prairies…). De nombreuses études ont montré que les pesticides réduisaient globalement la biodiversité dans les parcelles alors que la présence d’éléments semi-naturels en bordure avait tendance à l’augmenter. Par exemple, les haies peuvent être des barrières au déplacement, servir de refuge ou fournir des ressources alternatives aux espèces hébergées par les parcelles. Au-delà de la parcelle, la complexité du paysage et l’intensité des pratiques agricoles affectent la dynamique des populations des auxiliaires et des ravageurs ainsi que leurs interactions.

De plus, les populations de ravageurs et d’auxiliaires sont susceptibles de s’adapter aux pratiques agricoles les plus intensives ce qui soulève la question de la durabilité des méthodes de lutte. Des recherches sont également menées sur les résistances aux insecticides à la fois chimiques et biologiques, et sur les effets de ces résistances sur les traits d’histoire de vie des ravageurs ou auxiliaires.

coccinelle à 7 point dans une colonie de pucerons- page 1

Coccinelle à 7 points dans une  colonie de pucerons

 Pour travailler sur ces thématiques, nous nous appuyons sur des dispositifs de vergers expérimentaux de l’INRA à Avignon et à Gotheron (Drôme), ainsi que sur un réseau de vergers chez des producteurs de notre zone d’étude de la basse vallée de la Durance  (Bouches-du-Rhône). Les outils et les compétences présents à l’insectarium de PSH et au sein de la plateforme régionale de biologie moléculaire (LBM, Avignon) soutiennent aussi des développements méthodologiques (p. ex. analyses moléculaires de contenus stomacaux, marquage protéique de masse, proies sentinelles) pour mieux caractériser l’écologie des espèces de ravageurs et d’auxiliaires ainsi que leurs relations trophiques. Nous nous intéressons également à des dispositifs plus en rupture et potentiellement plus favorables aux régulations basés sur la diversification végétale au sein des parcelles, y compris en mélangeant arbres et cultures annuelles : vergers maraichers de la ferme de la Durette, projet Safir à Gotheron…

 Trois axes structurent nos questions de recherche :

 Ces travaux sont développés dans le cadre de plusieurs projets de recherche et de réseaux de collaborations

Le personnel de CBC: Cliquez ici