En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Unité de pathologie végétale - Inra Avignon

Pathologie végétale

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

Vers une meilleure compréhension des épidémies virales : suivi des dynamiques de populations de vecteurs

La dissémination de la majorité des phytovirus dépend de leur transmission efficace de plante à plante par des vecteurs. Cette composante « vecteurs » reste actuellement une boîte noire dans la plupart des modèles épidémiologiques alors qu’elle est indispensable pour développer des modèles plus réalistes permettant de concevoir des stratégies de lutte pertinentes.
En particulier, la connaissance des dynamiques des populations de vecteurs est indispensable pour pouvoir espérer accéder à la compréhension des épidémies virales. Dans notre cas, un suivi quantitatif et qualitatif des populations de pucerons ailés visitant les parcelles est nécessaire pour explorer l’implication des différentes espèces de pucerons dans l’initiation et le développement des épidémies virales.
Cela suppose des échantillonnages réguliers (la plupart du temps journaliers) au moyen de pièges choisis en fonction des contraintes de l’essai (piège à aspiration ou piège jaune pour les essais ne disposant pas de prise de courant) et la détermination des espèces par observation des critères morphologiques sous loupe binoculaire.

Cliquer sur les images pour les agrandir

Piège à aspiration conçu pour échantillonner les insectes ailés dans des sites disposant d’une prise électrique

Piège à aspiration conçu pour échantillonner les insectes ailés dans des sites disposant d’une prise électrique. (A) In situ dans une culture de melon (B) Représentation schématique du piège à aspiration adaptée de Pascal et al. 2013 montrant son principe de fonctionnement et ses différentes parties : (1) caisson d’aspiration, (2) extracteur d’air, (3) collecteur d’insectes, (4) pot de collecte, (5) chapeau de cheminée pour protection contre la pluie.

Piège jaune utilisé pour échantillonner les insectes ailés dans des sites ne disposant pas d’une prise électrique

Piège jaune utilisé pour échantillonner les insectes ailés dans des sites ne disposant pas d’une prise électrique. (A) In situ dans une culture de tomates (B) Ils sont faciles à déployer sur une vaste zone géographique (par ex le long du bassin méditerranéen dans le projet EMERAMB)

Identification taxonomique des pucerons (A) sous stéréomicroscope, (B) sur la base des critères morphologiques à l’aide de plusieurs clés dichotomiques

Identification taxonomique des pucerons (A) sous stéréomicroscope, (B) sur la base des critères morphologiques à l’aide de plusieurs clés dichotomiques

Depuis 2010, nous suivons systématiquement à la fois les dynamiques de populations de pucerons ailés et les épidémies virales pour tous les essais « melon » conduit à Avignon dans le cadre de différents projets. En considérant uniquement la modalité commune à ces essais (aménagement de l’environnement parcellaire de type sol nu), c’est près de 30000 pucerons de 216 taxons différents qui ont été déterminés entre 2010 et 2019 (Schoeny and Gognalons, 2020).

Un exemple de suivi pluriannuel pour 3 espèces aphidiennes connues pour être vecteurs du CABYV

Exemple de suivi pluriannuel pour 3 espèces aphidiennes connues pour être vecteurs du CABYV. (Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Notre base de données nous permet désormais d’envisager l’étude des relations entre dynamiques de populations de pucerons ailés et épidémies virales. (Cliquer sur l'image pour l'agrandir)

Notre base de données nous permet désormais d’envisager l’étude des relations entre dynamiques de populations de pucerons ailés et épidémies virales.

Ainsi pour le CABYV, la recherche de corrélations entre ces deux types de variables a révélé des relations significatives entre l’abondance de pucerons Aphis gossypii au cours des deux premières semaines de culture et l’AUDPC totale du CABYV et les paramètres estimés des courbes logistiques ajustées aux données virales (Schoeny et al., 2020). L’existence de ces relations semble confirmer le fait que le CABYV soit principalement transmis par Aphis gossypii. La nature prédictive des relations est aussi intéressante et suggère que toute technique permettant de réduire précocement la population d’Aphis gossypii pourrait avoir des répercutions favorables sur l’épidémie de CABYV.

  • Pascal, F., Bastien, J.-M.,Schoeny, A. (2013). Fabrication d’un piège à aspiration pour la capture des pucerons ailés vecteurs de virus. Cahier des Techniques de l'INRA, 79, 13 p. DOI:10.15454/QFCIRK HAL INRAE-02650564
  • Schoeny, A., Gognalons P. (2020). Data on winged insect dynamics in melon crops in southeastern France. Data in Brief 29, 105132. DOI:10.1016/j.dib.2020.105132  HAL INRAE-02623260
  • Schoeny, A., Rimbaud, L., Gognalons, P., Girardot, G., Millot, P., Nozeran, K., Wipf-Scheibel, C., Lecoq, H. (2020) Can winged aphid abundance be a predictor of cucurbit aphid-borne yellows virus epidemics in melon crop? Viruses, 12, 911. DOI:10.3390/v12090911 HAL INRAE-02919776