En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Institut Sophia Agrobiotech Logo_INRAE_noir Logo Université Côte d'Azur CNRS

Institut Sophia Agrobiotech

Institut Sophia Agrobiotech

Institut Sophia Agrobiotech

UMR INRA - Univ. Nice Sophia Antipolis - Cnrs
Inra PACA
400 route des chappes
BP 167
0690 Sophia Antipolis Cedex
FRANCE
Tel. : +33(0)4 92 38 64 00
Fax : + 33(0)4 92 38 64 01

http://www.paca.inra.fr/institut-sophia-agrobiotech

Impact des bioinsecticides Bacillus thuringiensis sur le développement de pathologies de l’intestin

Vendredi 17 janvier 2020 11h00 - Sophia Antipolis - Inra PACA - Salle A010

Séminaire scientifique
Aurelia Joly , doctorante de l'équipe BES, nous présentera ses travaux.

Abstract

Face aux incitations à réduire l’utilisation de pesticides chimiques, celle des bioinsecticides est en plein essor. Parmi les bioinsecticides figurent des produits constitués de spores de la bactérie sporulante opportuniste Bacillus thuringiensis (Bt). Ces produits représentent 70% des ventes de bioinsecticides et sont de plus en plus utilisés pour lutter notamment contre les lépidoptères qui ravagent les cultures (tomates, choux, maïs, poireaux etc…). Dispersées sur les cultures, ces spores de Bt sont ingérées par les larves de lépidoptères et entrainent leur mort en moins de deux jours. La spore ingérée a la propriété d’être inerte et progresse dans le tractus intestinal sans être reconnue par le système immunitaire. Une fois atteint la partie la plus postérieure de l’intestin moyen, la spore trouve les conditions favorables à sa germination et libère les toxines de la famille Cry. Celles-ci créent des pores, entrainant la lyse des cellules et la formation de trou dans l’épithélium intestinal. Bien que des études aient montré l’absence de toxicité aigüe des spores de Bt chez des organismes non-cibles, les effets potentiels d’une ingestion chronique ne sont pas connus. La présence de bactéries végétatives entraine la mise en place d’un contexte inflammatoire bénéfique qui permet d’éliminer les pathogènes et de retourner à l’homéostasie de l’intestin. Dans certains cas, un contexte inflammatoire chronique se met en place et aboutit au développement de pathologies telles que la maladie de Cröhn, la rectocolite hémorragique, les dysplasies de l’intestin et même des cancers. L’utilisation croissante et majoritaire des produits Bt mène à se demander si la présence répétée de Bt dans l’intestin postérieur après germination pourrait mettre en place un tel contexte inflammatoire persistant prédisposant à ce type de physiopathologies. Mon projet de thèse est de tester ce risque en utilisant comme modèle la drosophile qui a l’avantage d’être un organisme non cible.  Nous étudions les effets chroniques de l’ingestion de spores de Bt (produit commercial) sur des drosophiles adultes saines, mais également sur des drosophiles sensibilisées présentant déjà un contexte pro-inflammatoire. La physiologie de l’intestin et les processus moléculaires et cellulaires étant conservés, notre projet devrait conduire à une évaluation objective des risques d'ingestion d'aliments biologiques traités avec des bioinsecticides Bt par des organismes non-cibles, qu’ils soient des insectes ou des mammifères (dont l’Homme).