En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Institut Sophia Agrobiotech Logo Marque Etat - République Française Logo_INRAE_noir Logo Université Côte d'Azur CNRS

Institut Sophia Agrobiotech

Institut Sophia Agrobiotech

Institut Sophia Agrobiotech

UMR INRA - Univ. Nice Sophia Antipolis - Cnrs
Inra PACA
400 route des chappes
BP 167
0690 Sophia Antipolis Cedex
FRANCE
Tel. : +33(0)4 92 38 64 00
Fax : + 33(0)4 92 38 64 01

http://www.paca.inra.fr/institut-sophia-agrobiotech

Soutenance de thèse - Yara NOUREDDINE

Lundi Jeudi 16 Décembre 2021 - 14:00 - Visioconférence par ZOOM

Soutenance de thèse
Yara NOUREDDINE : "Caractérisation des régulations post-transcriptionnelles intervenant lors de la formation des cellules géantes induites par les nématodes à galles"

En présentiel (limité) ou via Zoom https://univ-cotedazur.zoom.us/j/81322205634?pwd=SFpQQWxFMVB1TldzMXRrSDJtV25pUT09
ID de réunion : 813 2220 5634
Code secret : 742595

devant le jury composé de :

Président/te du jury :

  • Dr. Paula FURLA, Professeure, UCA, Nice

Rapporteurs/trices :

  • Dr. Nicolas BOUCHE, DR, INRAE, Versailles
  • Dr. Maria MANZANARES-DAULEUX, Professeure, ENSAR

Examinateurs/trices :

  • Dr. Sébastien THOMINE, DR, I2BC, Gif-sur-Yvette
  • Dr. Christine LELANDAIS, MCU, IPS2, Gif-sur-Yvette

Directeur/trice de Thèse :

  • Dr. Bruno FAVERY, DR, ISA, Sophia Antipolis
  • Dr. Stéphanie JAUBERT-POSSAMAI, CR, ISA, Sophia Antipolis

Résumé :

Les nématodes à galles, du genre Meloidogyne, sont des vers microscopiques parasites des plantes qui infectent les racines de plus de 5 000 espèces de plantes et causent des pertes de rendement massives. Ces nématodes induisent la formation de galles en induisant la dédifférenciation de cellules racinaires en cellules nourricières géantes. La formation des cellules nourricières peut être divisée en deux phases : des mitoses successives sans cytokinèse au cours des dix premiers jours après infection (jai) puis de 10 à 21 jai, une phase d’endoreduplication et de forte croissance cellulaire. La formation de ces cellules est le résultat d'une reprogrammation massive de l'expression génique dans les cellules racinaires ciblées, comme le montrent les analyses transcriptomiques de galles. L’objectif de ma thèse était d’étudier des petits ARN non codants, les microARN, qui sont des régulateurs clés de l'expression génique chez les eucaryotes. Ces microARN agissent en induisant la dégradation ou l'inhibition de la traduction des ARN messagers (ARNm) ciblés.
Au cours de ma thèse, le séquençage des petits ARN de galles de tomate induites par le nématode Meloidogyne incognita et de racines non infectés a permis d’identifier 174 microARN qui sont différentiellement exprimés dans les galles à 7 et/ou 14 jai. Les ARNm ciblés par les microARN dans ces galles ont été identifiés en intégrant les données de séquençage des microARN avec les données de transcriptome et d'un séquençage spécifique des ARNm clivés appelé dégradome. Cette analyse intégrative a permis la construction d’un réseau de régulation de l’expression génique agissant lors de la formation des cellules nourricières chez la tomate. Trois familles de microARN, miR167, miR398 et miR408, ont été sélectionnées pour les analyses fonctionnelles.
La famille miR167 ciblent les transcrits d’ARF8A et ARF8B, codant des facteurs de réponse à l'auxine appartiennent à la voie de signalisation de l'auxine, un régulateur majeur dans l'interaction plante-nématode. En utilisant des lignées de tomates exprimant les deux promoteurs ARF8 fusionnés au gène rapporteur GUS, nous avons montré une forte activité des deux promoteurs dans les galles à 7 et 14 jai, confirmant les analyses transcriptomiques. Nous avons analysé l'effet d'une délétion CRISPR au sein des séquences codantes ARF8A et ARF8B sur l'infection par M. incognita. Ces deux lignées présentent une résistance accrue à l'infection en raison de défauts de formation des cellules nourricières. L'ensemble des résultats a montré que l'expression d'ARF8A et d’ARF8B est nécessaire pour la formation des cellules nourricières.
Les familles de microARN conservées, miR398 et miR408, sont surexprimées dans les galles de tomate et d'Arabidopsis thaliana. Ces microARN et leurs cibles sont impliqués dans la signalisation du cuivre. Lors de carence en cuivre, l'expression des gènes MiR398 et MIR408 est activée par le facteur de transcription SPL7, réprimant alors l'expression de gènes codant des protéines liant le cuivre non essentiel au développement des plantes. En utilisant des lignées d’A. thaliana exprimant une fusion transcriptionnelle avec le gène GUS, nous avons montré que MIR408 et SPL7 étaient exprimés dans des cellules nourricières. Des tests d'infection réalisés avec
des mutants mir408 et spl7, ou des lignées exprimant des cibles mutées résistantes au clivage par miR398 ont montré une résistance accrue de ces lignées aux nématodes. L'apport de sulfate de cuivre, à une concentration inférieure aux concentrations toxiques, a induit une forte résistance à l'infection. L’ensemble de ces résultats montrent le rôle de l’homéostasie du cuivre dans la formation de cellules géantes via le module SPL7, miR408 et miR398.
Pour conclure, les travaux présentés dans ce travail de thèse démontrent le rôle de ces trois familles de microARN et de leurs cibles dans la formation de cellules nourricières géantes induites par les nématodes.

Mots Clefs :

microARN, Nématodes à galles, Tomate, Arabidopsis thaliana, Galles