En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal

Unité Expérimentale Entomologie et Forêt Méditerranéenne

Site de l'Unité Expérimentale Entomologie et Forêt Méditerranéenne

Programmes SaveBuxus I (2014-2017) et SaveBuxus II (2018-2021)

SaveBuxus
© SaveBuxus
Un programme national pour mettre au point et évaluer les solutions de biocontrôle contre la pyrale et les maladies du dépérissement du buis

La pyrale du buis, Cydalima perspectalis, est un Lépidoptère originaire d’Asie de l’Est (Chine, Corée, Japon), qui a été introduit de manière accidentelle en Europe en 2007, par le biais du commerce et du transport de buis infestés. Identifiée pour la première fois en France en 2008, elle figure depuis sur la liste d'alerte de l'Organisation Européenne et méditerranéenne pour la Protection des Plantes.

La pression sur les buis est donc très forte, les chenilles se nourrissant exclusivement des feuilles voire de l’écorce de cette plante hôte. Sur notre territoire, le buis a une haute valeur patrimoniale et se trouve principalement planté dans les milieux urbanisés (parcs, jardins, pépinières, JEVI…). Il se trouve également à l’état naturel, essentiellement dans les Pyrénées, les Alpes, le Juras et le Sud de la France, et de manière plus sporadique dans les régions du Centre et du Nord. L’impact de la pyrale du buis est donc culturel et sociétal, avec la destruction de sujets à fort intérêt patrimonial, mais également écologique et environnemental, avec la colonisation progressive des milieux naturels et les effets induits sur la biodiversité et le fonctionnement des écosystèmes.

Le programme SaveBuxus a ainsi été financé par l'OFB, dans le cadre d'Ecophyto et de FranceAgriMer, et par Val'hor, et mis en œuvre par un consortium composé de Plante&Cité, de l'Astredhor, de la firme privée de biocontrôle SumiAgro et de l'UEFM, dans le but de répondre à la forte demande sociétale pour trouver et développer des solutions de gestion des populations de pyrales du buis.

Le projet SaveBuxus I (2014-2017) a eu pour objectif de mettre au point et d’évaluer des solutions de biocontrôle contre la pyrale du buis. Ce projet a permis de mieux connaître la biologie de ce ravageur, de suivre l’évolution de sa répartition en France, et de tester différentes méthodes de lutte (traitement microbiologique, piégeage de masse, lâcher de parasitoïdes oophages, pose de nichoirs à mésanges…). Cependant, il n’a pas permis de mettre en lumière une technique de lutte véritablement efficace, mais préconise la combinaison de plusieurs techniques pour optimiser le contrôle relatif des populations.

Le projet SaveBuxus II (2018-2021) propose de poursuivre les recherches dans l’amélioration des techniques de lutte déjà expérimentées, mais également vers de nouvelles solutions de biocontrôle contre la pyrale du buis, telle que l’utilisation de substances d’origine naturelle comme les huiles essentielles, susceptibles de perturber le comportement de cet insecte.

ecophyto-image-de-une