En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Logo université d'Avignon 2019 Logo UMR Emmah

EMMAH

Imprimé à partir de http://www.umr-emmah.fr

Accueil stage terrain M2 HSE

Photo réprésentant une équipe d'étudiants de master 2 sur le terrain qui caractérise la variabilité spatiale de la teneur en eau
L’UMR EMMAH a accueilli du 9 au 14 décembre 2019, 14 étudiantes et étudiants de la promotion 2019-2010 du master 2 Hydrogéologie, Sol et Environnement de Avignon Université.

L’UMR EMMAH a accueilli pendant une semaine les 14 étudiantes et étudiants de la promotion 2019-2010 du master 2 Hydrogéologie, Sol et Environnement de Avignon Université dans le cadre de leur stage terrain.

L’objectif de ce stage terrain est de mettre en situation les étudiants et de leur faire étudier une problématique complète dans des situations qui se rapprochent de contraintes professionnelles : des objectifs ambitieux, éventuellement à préciser, un temps limité, une autonomie à développer et une organisation du travail au sein de chaque « équipe » à mettre en place.

Ce stage terrain s’est déroulé sur une semaine, sous forme d’ateliers quotidiens où les étudiantes et étudiants se regroupaient en « équipe ». Il a été encadré par les enseignants chercheurs et chercheurs de l’UMR.

La problématique générale porte sur la « recharge des aquifères superficiels dans les territoires anthropisés ».

représentation shématique des différents ateliers proposés par l'UMR pour le stage terrain des M2

Les étudiantes et étudiants ont caractérisé et modélisé les différents processus biophysiques impliqués (évapotranspiration ; transfert dans la zone non saturée, hydrodynamique de la nappe, spatialisation du fonctionnement des couverts végétaux) au travers de quatre ateliers :

  • L’atelier « télédétection pour l’hydrogéologie », coordonné par Marc Leblanc et Albert Olioso avait pour objectif de réaliser le bilan hydrologique et de simuler les fluctuations d’une nappe superficielle de Camargue en utilisant des chroniques d’évapotranspiration obtenues par télédétection.
  • L’atelier « transfert dans la zone non saturée », coordonné par Claude Doussan, Eric Michel et Stéphane Ruy visait à estimer le flux de drainage profond, assimilé à la recharge diffuse de la nappe à partir d’un modèle et de mesures des propriétés hydrodynamiques des sols en prenant en compte les sources d’incertitudes liées à la variabilité spatiale de ces propriétés.
  • L’atelier « hydrogéologie », coordonné par Vincent Marc, s’est déroulé sur 2 jours et visait d’une part à construire un modèle conceptuel de la nappe alluviale d’Avignon à partir de données piézométriques, hydrochimiques et isotopiques et d’autre part à réaliser et interpréter un essai de pompage et à développer le modèle numérique de nappe correspondant.
  • Enfin, l’atelier « spatialisation du fonctionnement des couverts végétaux », coordonné par André Chanzy visait à proposer une modélisation spatialisée sur tout le territoire de la Crau des différents couverts végétaux et de comprendre comment les échanges avec la nappe sont modulés par le climat, les propriétés et les usages des sols.

Bilan de cette semaine

Des journées chargées, beaucoup de travail, une forte implication des étudiantes et étudiants, des échanges très riches avec les scientifiques, et des objectifs globalement remplis.

Rendez-vous l’an prochain…

Quelques publications pour en savoir plus :

Sur la nappe alluviale d’Avignon :

Nofal, S., Travi, Y., Cognard-Plancq, A.-L., Marc, V., 2019. Impact of infiltrating irrigation and surface water on a Mediterranean alluvial aquifer in France using stable isotopes and hydrochemistry, in the context of urbanization and climate change. Hydrogeol J. https://doi.org/10.1007/s10040-019-01989-y

Sur la mesure de la teneur en eau :

Delalande, M., Gavaland, A., Mistou, M. N., Burger, P., Meunier, F., Marandel, R., Miglionico, G., Fargier, S., Doussan, C. (2017). Mesure de l’eau du sol : questions, méthodes et outils - Exemples d’application sur deux plateformes champs du réseau « PHENOME ». Cahier des Techniques de l'INRA, 90, 1-32.

La semaine en quelques photographies :

Photo réprésentant une équipe d'étudiants de master 2 sur le terrain qui caractérise la variabilité spatiale de la teneur en eau

Les équipes sur le terrain le matin pour déterminer les propriétés hydrodynamiques des sols à partir de tests d’infiltration simple anneau, puis caractériser la variabilité spatiale de la teneur en eau

Photo des étudiants analysant les données et réalisant de la modélisation

Travail en salle d’analyse des données et de modélisation l’après-midi

Photo du dispositif permettant de faire les essais d'infiltration et de la mesure de la teneur en haut

Réalisation d’essais d’infiltration « simple anneau » et mesure de teneur en eau

Photo représentant le sol après le test d'infiltration

Après le test d’infiltration