En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Logo UMR Emmah Logo université d'Avignon 2019

EMMAH

Imprimé à partir de http://www.umr-emmah.fr

Analyse et modélisation des interactions entre les propriétés hydriques du sol et le système « racines-rhizosphère-microflore »

Analysis and modelling of the interactions between soil water properties and the "root-rhizosphere-microflora system."

Photos de profil de sol et racines de mais (à gauche) et d'orge (à droite)
© SWIFT
Le Changement Climatique que subit la Terre a pour conséquences, entre autres, une évapotranspiration accrue du couvert végétal accompagnée de déficits variables en précipitations. Ceci induit une augmentation des pressions sur les ressources en eau, en particulier par l’agriculture. Développer des systèmes agricoles plus efficients en eau et capables de résister aux déficits hydriques est plus que jamais nécessaire.

Enjeux et problématique :

Le Changement Climatique que subit la Terre a pour conséquences, entre autres, une évapotranspiration accrue du couvert végétal accompagnée de déficits variables en précipitations. Ceci induit une augmentation des pressions sur les ressources en eau, en particulier par l’agriculture. Développer des systèmes agricoles plus efficients en eau et capables de résister aux déficits hydriques est plus que jamais nécessaire. Nous constatons aussi, en particulier en région méditerranéenne, l'apparition plus fréquente d'événements extrêmes de type canicule, sécheresse (mais aussi pluie intenses). Ces événements extrêmes, leur intensité et la soudaineté avec laquelle ils arrivent sont de nature à affecter directement la croissance des plantes mais peuvent également toucher la vie du sol, en particulier les communautés microbiennes du sol, en diversité et en fonctionnalités.

Dans le sol, la rhizosphère, qui est la zone de sol influencée par l’activité des racines, est un véritable « point-chaud » d’activités biologiques et physico-chimiques. Elle présente des caractéristiques biophysiques particulières par rapport à d’autres zones du sol, liées aux interactions étroites entre les racines, le sol et la microflore, interactions fondamentales pour la diversité et la productivité des agrosystèmes.

Ces propriétés spécifiques de la rhizosphère dépendent du développement de la plante et de ses racines, de sa physiologie, qui sont elles-mêmes influencées par les conditions hydriques du milieu. Mais ces propriétés dépendent également des dynamiques et activités microbiennes, qui sont aussi influencées par les racines et les conditions hydriques. Ainsi, la rhizosphère est un milieu où les agrégats du sol sont plus stables et la densité, la porosité et les transferts de l’eau et des nutriments vont être modifiés par rapport au sol « moyen » loin des racines.

Les conditions hydriques statiques et dynamiques dans la rhizosphère seraient liées aux effets physiques des racines elles-mêmes, mais aussi à des substances extracellulaires produites par les racines et les micro-organismes, tels que des exopolymères saccharidiques (EPS), qui influent sur les variations de conditions d’humidité et de nutriments en jouant un rôle de tampon et de transfert. En retour, ces conditions physico-biologiques rhizosphériques liées aux EPS pourraient induire des comportements particuliers en termes de diversité, d’activité, de résistance et de résilience des micro-organismes rhizosphériques face au stress hydrique, influençant possiblement le prélèvement en eau et nutriments des plantes elles-mêmes.

Comprendre et possiblement agir sur cet environnement biophysique rhizosphérique, fait de rétroactions plante-sol, est une piste récente et ouverte dans un objectif de limitation des pertes et du maintien de productivité des cultures en situation de déficit hydrique.

Nos travaux sur ces interactions biophysiques dans la rhizosphère portent sur :

- les réponses (résistance, résilience) des communautés microbiennes et de leurs fonctions cataboliques face aux stress hydriques et thermiques.

- la caractérisation des propriétés biophysiques de la rhizosphère (propriétés de rétention et transfert, EPS, activités microbiennes) en relation avec la tolérance au déficit hydrique.

- l’analyse de l’évolution temporelle des propriétés hydriques des sols, sous l’action de la croissance / senescence racinaire et de la rhizosphère associée (dynamique de production / dégradation / rétention des EPS).

Pour cela, nous développons :

- des expérimentations à différences échelles (bioessais, microcosmes, colonnes, parcelles agricoles …) dans différents contextes d’agrosystèmes (grandes cultures, cultures légumières, agroforesterie …).

- des approches de modélisation, de couplage de modèles et d’inversion de modèles pour représenter le système sol-rhizosphère-racine sous les angles de l’hydrophysique, la physico-chimie associée et la biologie ; allant de l’échelle du segment de racine à la population de plantes.

ENGLISH VERSION:

The Climate Change that the Earth is undergoing results in increased evapotranspiration (ETP) of plant cover and variable rainfall deficits in the Mediterranean region, leading to increased pressure on water resources, particularly through agriculture. It is therefore necessary to develop agricultural systems that are more water-efficient and able to withstand water deficits.

Understanding and acting on the rhizospheric environment, in which bio-physical interactions and feedbacks occur between plants, microbial communities and the soil, is a recent and open avenue for maintaining crop productivity in the context of water deficit.

 Our work is therefore focused on:

-Responses (resistance, resilience) of microbial communities and their catabolic functions to hydric and thermal stresses.

-The temporal evolution of soil water properties (modification of pore size distribution), under the action of roots (root architecture and growth/root senescence) and the rhizosphere (dynamics of production/degradation/retention of exopolymeric substances EPS)

 We develop:

-Experiments at different scales (bioassays, microcosms, rhizotrons, columns, agricultural plots, etc.) in different agrosystem contexts (cereal crops, vegetable crops, agroforestry, etc.).

-Modelling, model coupling and model inversion approaches to represent the soil-rhizosphere-root system from the angles of hydrophysics, associated physico-chemistry and biology; from the scale of the root segment to the plant population.

Mosaique de photos illustrant l'axe 2 de Swift
Mosaique de photos représentant l'axe2
retour Swift home