En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal

site agent ecodeveloppement

En travaux .......

Etienne Michel

Retraité depuis fin novembre 2015

Michel Etienne Directeur de recherche
Directeur de recherche - Retraité depuis fin novembre 2015

                   

drapeau

Ingénieur agronome et docteur en écologie
Directeur de recherche

Responsabilités :

Vice-président, depuis 2001, du comité MAB-France du programme sur l'Homme et la Biosphère de l'UNESCO, plus particulièrement chargé de l'élaboration de méthodes permettant une meilleure prise en compte de l'environnement dans les systèmes de production agricole et forestière des Réserves de biosphère et de l'accompagnement à la mise en œuvre de démarches participatives lors de la création ou de l'examen périodique de ces réserves.
Coordinateur de 2006 à 2008 du projet « La modélisation d’accompagnement : une pratique de recherche en appui au développement durable » (financement ANR Agriculture et Développement Durable), qui regroupe 28 chercheurs du Cirad, du Cemagref, du CNRS, de l'INRA et de l'IRD.
Coordinateur, de 2003 à 2005, du projet « Accès aux ressources et biodiversité : application aux réserves de biosphère françaises » (financement IFB Dynamique de la biodiversité) qui regroupe une vingtaine de chercheurs de nombreuses disciplines de l'INRA, Cirad, CNRS et de plusieurs universités (Brest, Paris I, Strasbourg, Metz).
Co-animateur avec C. Le Page (Cirad Montpellier) et O. Barreteau (Cemagref Montpellier), de 2001 à 2006, du réseau "ComMod"(www.commod.org) qui regroupe les chercheurs de nombreuses disciplines du Cirad, du Cemagref et de l'INRA travaillant sur la modélisation d'accompagnement.
Coordinateur, de 1996 à 2004, du Sous-Réseau FAO/CIHEAM sur les Pâturages Méditerranéens qui regroupe plus de 150 chercheurs sur la sélection des espèces fourragères, la gestion des parcours et l’organisation des systèmes fourragers dans les pays à climat méditerranéen.
Co-animateur avec E. Rigolot (URFM INRA Avignon), de 1991 à 2003, du Réseau Coupures de Combustible qui regroupe des chercheurs, des organismes de développement, des gestionnaires de la forêt, des services de lutte et des maîtres d’ouvrage de projets d’aménagement, dans le cadre de la prévention des incendies de forêt.

Thèmes de recherche :

Systèmes sylvopastoraux méditerranéens

Réseau FAO-CIHEAM Pâturages méditerranéens

Systèmes sylvopastoraux méditerranéens
Réseau FAO-CIHEAM Pâturages méditerranéens

Prévention des incendies de forêt       

Réseau Coupures de combustible

Prévention des incendies de forêt
Réseau Coupures de combustible

 Modélisation d’accompagnement 

Réseau ComMod

Modélisation d'accompagnement
Réseau ComMod

Réserves de Biosphère

Démarches participatives

Réserves de Biosphère
Démarches participatives

 
Projet IFB « Accès aux ressources et biodiversité dans 4 réserves de biosphère françaises »

Projet ANR-ADD «La modélisation d’accompagnement : une pratique de recherche en appui au développement durable »

Activités d’enseignement : cursus universitaires, formation professionnelle, éducation populaire

Productions

Systémes sylvopastoraux méditerranéens

Fonctionnement et adaptation des systèmes sylvopastoraux à la diversification des productions agricoles, à la défense des forêts méditerranéennes contre les incendies ou à la conservation de la nature.

Modélisation des interactions arbre, herbe, animal, gestionnaire à l’échelle de la parcelle, à l’échelle de l’exploitation agricole, à l’échelle du massif forestier, à l’échelle des paysages.

Prévention des incendies de forêt

Recherches sur l'efficacité des techniques de débroussaillement menées en collaboration avec l'Unité de recherche forestière méditerranéenne de l'INRA d'Avignon . Ces travaux ont permis de confronter la biologie des espèces étudiées (mode de reproduction, mode de stockage des réserves, vitesse de développement) à leur capacité de réaction aux techniques de débroussaillement les plus couramment utilisées et à l'effet de ces traitements sur la répartition et la composition du combustible.

-    Mise au point de méthodes non destructives d'évaluation du combustible
-    Modes de réaction des arbustes aux techniques de débroussaillement sur les peuplements les plus communs en région méditerranéenne française : landes à genêt purgatif, garrigues à chêne kermès, maquis à cistes.
-    Combinaison de plusieurs techniques pour garantir un impact durable du débroussaillement.
-    Modalités d'insertion des coupures de combustible dans les plans d'aménagement forestier.

 Modélisation d'accompagnement 

En collaboration avec plusieurs collègues du collectif ComMod, j'ai développé une dizaine de modèles d'accompagnement :

Les modèles Sylvopast et Luberon abordent les interactions entre forestiers, éleveurs et chasseurs lors de la conception d’un aménagement sylvopastoral  pour la prévention des incendies de forêt ou le maintien des activités pastorales.
Le modèle Méjan permet de tester des stratégies de maintien des milieux ouverts sur des espaces naturels soumis à des accrus de pin au travers d'accords entre éleveurs, forestiers et naturalistes.
Le modèle SCTL aborde également la problématique des accrus de pin mais pour aider à raisonner simultanément une gestion pastorale à l’échelle d’exploitations agricoles et une gestion forestière à l’échelle d’un massif forestier.
Les modèles Ouessant et GEF rendent compte de l'effet de l'enfrichement sur la biodiversité et de la façon dont les habitants de Ouessant ou des fonds de vallée des Vosges du Nord, perçoivent cette dynamique.
Le modèle NimetPasLeFeu traite de l'urbanisation à l'interface avec les milieux naturels dans la communauté d'agglomération de Nîmes Métropole.
Le modèle Ventoux simule les interactions entre pratiques agricoles et forestières et dynamiques paysagères, et sert de support au débat sur quelle biodiversité choisir.
Le modèle AgApE simule les interactions entre pratiques agricoles et apiculture en zone de grandes cultures.

Réseau FAO-CIHEAM Pâturages méditerranéens

Coordinateur de 1996 à 2005 du Réseau FAO/CIHEAM sur les Pâturages Méditerranéens qui regroupe plus de 150 chercheurs sur la sélection des espèces fourragères, la gestion des parcours et l’organisation des systèmes fourragers dans les pays à climat méditerranéen.

- Co-organisation, environ tous les deux ans, dans un des pays du réseau, de réunions internationales regroupant une centaine de chercheurs issus d'équipes de recherches de l'ensemble des pays à climat méditerranéen.
- Emergence de nouvelles thématiques de recherche comme l’étude des systèmes fourragers, la modélisation de l’utilisation des parcours, l'analyse des interactions dans les pâturages pluristratifiés ou la prise en compte de la qualité et de la biodiversité dans l'évaluation des ressources fourragères.
- Edition de publications : documents techniques FAO [28, 39, 40], cahiers Options Méditerranéennes [12, 18, 20, 22, 130], ouvrages de synthèse sur les systèmes sylvopastoraux méditerranéens.
- Collaborations avec le réseau Pâturages de Montagne et le réseau Chèvres et Moutons, afin de favoriser les échanges de méthode ou de conforter les travaux sur les interactions fourrage/animal.

Réseau coupures de combustible

Co-animateur avec Eric Rigolot (UNRA-URFM Avignon) de 1991 à 2005 du Réseau Coupures de Combustible. Le réseau s’est constitué en mobilisant acteurs de la lutte (SDIS), de l’aménagement du territoire (DDAF), de la gestion des massifs forestiers (ONF, SIVOM), et du développement pastoral (CERPAM, SIME). Les financements répartis par le biais du GIS Incendie ont alimenté les collectifs de recherche sur le comportement du feu, les techniques de prévention et la dynamique du combustible, la structure des peuplements et des paysages et la place du pastoralisme. De nombreux documents techniques ont été produits.

- Mise au point d’une méthode d’évaluation du coût des coupures et des moyens de financement utilisés afin de pouvoir comparer sur des bases similaires le coût global des différents types d'aménagement DFCI existants.
- Mise au point d’une méthode d’évaluation du comportement attendu des ouvrages de prévention des incendies de forêt selon différents scénarios d’incendies et de conditions météorologiques. Traduction de ces connaissances en recommandations techniques pour la mise en place de coupures de combustibles efficaces et durables.
- Etude des potentialités pastorales des coupures et de l’impact des animaux sur la dynamique de la végétation. Recommandations pour une insertion réussie de l'élevage aux aménagements DFCI.
- Synthèses sur la dynamique des principaux peuplements arbustifs envahissant les coupures (cistes, chêne kermes) en fonction de différents itinéraires techniques de contrôle du combustible (broyage, brûlage dirigé, déssouchage, phytocide, pâturage). Recommandations de séquences techniques à l’usage des gestionnaires.
- Synthèses monographiques des aménagements suivis et évalués sur le long terme dans le Var ou dans le Vaucluse.

ComMod

Le réseau ComMod a été créé en 2002, il est fondé sur :

-Un collectif regroupant des chercheurs de nombreuses disciplines (agronomie, écologie, économie, ethnologie, géographie, informatique, sociologie) et de plusieurs instituts (Cemagref, Cirad, CNRS, INRA, IRD) autour d’une même démarche : la modélisation d’accompagnement
-Un réseau d'études de cas (onglet Etudes de cas) couvrant des interactions entre natures et sociétés très variés (partage de l'eau, biodiversité, accès aux sols, gestion forestière, élevage et dynamique des territoires) et des conditions socio-économiques très contrastées (montagnes du Bhoutan ou du Vietnam, zones agricoles de Thaïlande, atolls de Micronésie, interface ville-campagne de Bolivie ou du Brésil, réserves de biosphère françaises, bassins-versants d’Afrique du Sud ou de Normandie, …).
-Une charte, cadre éthique et fondement de la posture, qui précise dans quelles conditions un modèle peut devenir objet médiateur dans le dialogue social pour explorer un champ de possibles.
-Un ouvrage scientifique sur l'ensemble de la démarche, deux guides méthodologiques à l'attention des professionnels : l'un sur la mise en œuvre de la démarche, l'autre sur la démarche de co-conception

Productions

Si vous souhaitez avoir une vision synthétique de mes travaux, je vous propose :

3 articles scientifiques sur mes travaux de modélisation :
-    sur le fonctionnement d'une parcelle agroforestière
-    sur l'aide à la décision pour la mise en place de projets agroforestiers à l'échelle d'une exploitation agricole
-    sur l'accompagnement d'un plan local d'aménagement concerté entre éleveurs, forestiers et naturalistes

2 articles sur les démarches participatives :
-    sur la mise au point d'une méthode
-    sur son application aux Réserves de biosphère françaises

2 articles scientifiques d'écologie vers la communauté des forestiers ou des écologues :
-    sur les parcours forestiers méditerranéens
-    sur la dynamique des systèmes socio-écologiques

3 documents de synthèse sur différents supports et vers différentes cibles :
-    vers les gestionnaires de la prévention des incendies de forêt
-    vers les techniciens intéressés par l'agroforesterie
-    vers la communauté internationale travaillant sur les systèmes sylvopastoraux (ouvrage Western European Silvopastoral Systems)

3 produits illustrant le travail collectif mené au sein du réseau ComMod :
-    vers la recherche
-    vers le monde professionnel
-    vers l'enseignement (CD-ROM Ecole-chercheur Jeux de rôles)

Pour en savoir plus : liste des publications

Enseignement universitaire

Ma participation à des activités d’enseignement universitaire se situe essentiellement au niveau master2 Pro ou Recherche. Elle combine le transfert des connaissances acquises dans le domaine du sylvopastoralisme avec une sensibilisation à la démarche de modélisation d'accompagnement et à la simulation des systèmes complexes. Elle s'appuie sur une série de jeux ou modèles pédagogiques développés spécifiquement dans cet objectif et adaptés aux thématiques dominantes traitées dans les formations auxquelles je participe.
Jeu Sylvopast sur la prévention des incendies, le pâturage et la chasse dans le cadre de la mise en place d'un aménagement en forêt méditerranéenne (FIF-Engref, ONF) [didacticiel]. Jeu RuisselPois sur les problèmes de ruissellement et les interactions entre agriculteurs, élus et coopératives agricoles en zones de grande culture (AgroParisTech, ESITPA Rouen) [didacticiel]. Jeu MejanJeuBiodiv sur la gestion de la biodiversité entre agriculteurs, éleveurs, forestiers et naturalistes pour des espèces cibles ayant des exigences d'habitat contrastées (Univ Toulouse et Paris VI, ESITPA Rouen) [didacticiel]. Modèles Littoral sur l'impact de la fréquentation touristique sur une frange littorale bretonne ou YeunEllez sur l'impact du développement agricole et urbain sur la conservation d'habitats naturels en Bretagne (Univ Brest). Modèle Agrofor sur la mise en place d'un aménagement agroforestier dans une exploitation agricole (AgroParisTech, ENSA Toulouse, ESITPA Rouen) [didacticiel].

Ces formations visent 3 objectifs pédagogiques principaux :

-    Donner goût à la modélisation des systèmes complexes. Présentation d'expériences vécues (expliquer comment un système complexe donné a été modélisé) parfois couplées avec la manipulation d'un modèle facile à appréhender (forêt/feu/pompiers) ou d'un jeu de rôles de mise en œuvre rapide (récolte d'une ressource par un type d'acteur).
-    Sensibiliser aux interactions entre activités agricoles et dynamiques écologiques dans les systèmes agroforestiers. Modalités d'association des arbres et du fourrage de la parcelle à l'exploitation agricole afin de faire saisir les changements de logiques qu'implique de raisonner l'agencement d'un parcellaire, l'organisation du travail ou la prise en compte du temps long lors de la mise en place d'un aménagement agroforestier [214].
-    Apprendre en concevant des modèles et en s'en servant comme un jeu. Démarche pédagogique originale, associant dans le même exercice la conception d'un modèle et son utilisation sous la forme d'un jeu de rôles. Les étudiants vont d'abord essayer de comprendre un système complexe en le représentant sous la forme d'un modèle conceptuel décrivant les interactions entre acteurs et ressources sur un territoire donné. Ils vont ensuite soit visualiser la dynamique de ces interactions au moyen d'un modèle multi-agents et proposer des alternatives de gestion (jeu sur des scénarios d'aménagement), soit jouer le rôle des acteurs représentés dans le modèle et vivre les interactions avec les autres acteurs et sur le milieu pendant la mise en place de leur aménagement (jeu de rôles).

Pour en savoir plus : enseignement

Enseignement professionnel

Je me suis fortement investi dans la co-conception, l'organisation et la réalisation en collaboration étroite avec FormaSciences d'une dizaine d'école-chercheurs sur la modélisation d'accompagnement. Chacune a mobilisé une dizaine d'intervenants du collectif ComMod et a impliqué une quinzaine de chercheurs et 3 à 5 membres de bureaux d'étude ou de la société civile.

Je suis également intervenu, à la demande de FormaSciences, dans une dizaine d'autres écoles-chercheurs soit en tant que témoin sur les recherches participatives, soit en tant qu'animateur d'un atelier pédagogique.

J'ai enfin organisé des formations professionnelles vers l'enseignement agricole soit sur les jeux de rôles sur agriculture et environnement, soit sur les méthodes de pédagogie active basées sur des modèles.

Education populaire

En collaboration avec les Petits Débrouillards, j'ai participé à de nombreux festivals sur la biodiversité ou sur les sciences participatives. Une palette de jeux,  sur la biodiversité, l'agriculture et l'environnement a été proposée à tous types de public et dans différentes modalités de mise en œuvre.

IFB

Organisation de l'accès aux ressources et biodiversité

Ce projet de recherche avait pour objectif d'évaluer l'effet d'une démarche de modélisation d’accompagnement sur les échanges entre chercheurs et gestionnaires autour d’une question commune : la fermeture des milieux ouverts. Des équipes interdisciplinaires de chercheurs ont alors été confrontées à des gestionnaires pour discuter de cette question dans quatre Réserves de Biosphère françaises.
Après une phase de co-construction d'une représentation commune du fonctionnement du système socio-écologique concerné par la problématique choisie, un modèle a été développé et a été utilisé pour évaluer la gestion actuelle des territoires concernés, puis pour imaginer des alternatives à cette gestion.
L’élaboration de ces scénarios s’est déroulée en trois étapes. D'abord les participants ont identifié les incertitudes liées aux processus à l’origine de changements majeurs au cours des prochaines années puis ont émis des hypothèses sur les effets probables de ces changements. Ensuite, à partir de la simulation de la situation actuelle, ils ont proposé d’améliorer voire de contrecarrer les résultats obtenus. Les scénarios proposés dans les 4 Réserves de Biosphère ont été fortement marqués par le contexte local, par le type de gestionnaire impliqué dans les phases collectives de la démarche et par les questions qui ont émergé au cours du processus de co-construction. En mer d’Iroise, c'est l'arrêt ou la modification des pratiques d'élevage qui a été évalué. Dans les Vosges du Nord, c'est la privatisation de la gestion écologique des friches et l'intérêt de l’aulnaie marécageuse qui ont été discutés. Dans le Ventoux, c'est l'incompatibilité entre la conservation des pelouses et la sauvegarde de la sapinière qui a été mise en lumière.

La modélisation d’accompagnement : une pratique de recherche en appui au développement durable

Le projet a cherché à évaluer la capacité de la modélisation d’accompagnement à atteindre un objectif de décision collective pour la mise en œuvre d’un développement durable, et à mieux impliquer les parties prenantes dans ce processus de décision collective. Un effort particulier a porté sur la mesure de l’influence des commodiens dans les produits du processus de décision collective avec lequel une modélisation d’accompagnement interagit, et sur l’insertion de la démarche dans les réseaux d’acteurs existant et l'appropriation de la démarche par ceux-ci. Il s'est appuyé pour cela sur une l'évaluation ex-post ou chemin faisant d'une trentaine d'études de cas où la démarche a été appliquée sur des questions de gestion des ressources naturelles renouvelables.

L'ensemble de ces réflexions et la diversité des études de cas constituant la matière première du projet ComMod a largement facilité la formalisation complète de la démarche de modélisation d'accompagnement sous la forme d'un ouvrage de synthèse faisant le point sur ses atouts et ses faiblesses; la rédaction d’un guide méthodologique pour éclairer chercheurs et partenaires face aux questions que la démarche soulève, au fur et à mesure de sa mise en œuvre, et pour leur permettre de s'ajuster aux évolutions du contexte de l'intervention; et l’élaboration de modules pédagogiques permettant de former à la démarche et à son animation différents types d'utilisateurs potentiels.

Réserves de Biosphère

Le programme MAB sur l'Homme et la Biosphère

Au niveau national, je suis le représentant officiel de l'INRA et plus particulièrement chargé de l'élaboration de méthodes permettant une meilleure prise en compte de l'environnement dans les systèmes de production agricole et forestière des Réserves de biosphère et de l'accompagnement à la mise en œuvre de démarches participatives lors de la création ou de l'examen périodique de ces réserves. Je suis également un des webmasters du site web.
J'ai enfin monté, avec Catherine Cibien, directrice du MAB-France, un parcours MAB dans le cadre du master gestion de la biodiversité de l'Université Paul Sabatier à Toulouse. Il s'agit d'une formation pratique autour des concepts de système socio-écologique et de Réserve de Biosphère, en apportant des concepts et outils aux gestionnaires et animateurs de territoires et d’espaces protégés travaillant dans l’esprit du programme MAB de l’UNESCO. Ce master professionnel est construit autour d'un projet de territoire, conciliant conservation de la biodiversité, développement économique et épanouissement humain, et combine des méthodes de suivi de la biodiversité et de co-construction d'un projet territorial durable. La première promotion correspond à l'année scolaire 2012-2013.

Au niveau international, mon activité se focalise sur l'accompagnement et la formation à la mise en œuvre de démarches participatives :
1) Mise en place, en collaboration avec Meriem Bouamrane (Division des Sciences Ecologiques de l'UNESCO) d'un projet sur les outils innovants pour aider à la résolution de conflits d'usages dans le domaine de la gestion des ressources naturelles renouvelables. Ce projet a été mis en place dans les réserves de biosphère de six pays francophones d’Afrique de l’Ouest. Il s'agit à la fois de constituer un réseau de chercheurs et de gestionnaires concernés par le problème, de former les éléments les plus moteurs à la modélisation d’accompagnement puis d'organiser des ateliers sur place pour concevoir des outils adaptés à leur contexte et suivre et évaluer leur mise en œuvre pour résoudre les conflits entre populations locales et conservateurs de la nature. Il s'est concrétisé par l'organisation de trois ateliers (au Bénin, en France et au Burkina-Faso) sur l'adaptation de l'outil "jeu de rôles" au contexte africain.
2) Mise à l'épreuve de la méthode ARDI pour la co-construction d'un projet de RB entre chercheurs, gestionnaires et citoyens. Il s'agit d'évaluer les besoins et facilités d'adaptation de la méthode à d'autres contextes sociaux et écologiques que ceux des RB françaises. Un premier atelier a été organisé en Suède, dans un contexte de création de nouvelles RB, puis un deuxième atelier a été organisé à Fontainebleau, avec plusieurs pays membres du réseau EuroMAB, dans un contexte d'utilisation comme support au processus obligatoire d'examen périodique des Réserves de Biosphère.

Démarches participatives

L'animation du réseau des Réserves de Biosphère (RB) françaises consiste à accompagner certaines d'entre elles lors de leur création ou dans leur démarche de révision, dans le cadre de l'examen périodique statutaire imposé par l'UNESCO. Des démarches participatives ont été menées, en collaboration étroite avec Catherine Cibien (directrice du MAB-France) et Raphaël Mathevet (CEFE-CNRS, Montpellier), lors du processus de révision des RB de Camargue, de Fontainebleau , des Vosges du Nord et du Luberon , ou lors de la création des RB de Dordogne ou des Gorges du Gardon. Elles ont impliqué de nombreux chercheurs, élus, gestionnaires et représentants de la société civile et ont abouti à la rédaction d'un document prospectif déterminant les grands enjeux et définissant les priorités à mener en faveur du développement durable de ces territoires.

English version

Lire la suite